Category Archives: Programmes Régime Arc-en-ciel

Nous avons vu comme il était important de choisir des aliments qui correspondent à votre type corporel. A présent, nous allons développer ensemble une stratégie d’alimentation afin d’établir le programme de régime qui peut vous changer la vie.

Les saveurs à éviter

Les saveurs à éviter 300x225 - Les saveurs à éviter

L’amertume et l’astringence

Évitez les aliments amers ou astringents, et choisissez soigneusement ceux qui font partie des saveurs acres. Une consommation excessive de ces aliments risque d’augmenter les flatulences, de troubler votre sommeil, de vous causer stress, nervosité et anxiété, et parfois des maux de tête.
Les aliments amers ou astringents comprennent l’arugula, le chou frisé, le pissenlit, l’aubergine, l’endive, les épinards, les germes, l’orge et la plupart des légumineuses. Certains d’entre eux se trouvent dans la liste des aliments à éviter, d’autres feront partie des aliments à consommer sans abus, c’est-à-dire que vous pourrez en manger à l’occasion ou pour vous rééquilibrer lorsque vous êtes malade. Vous verrez que presque tous les fruits sont bons pour les Vata parce qu’aucun d’eux n’est amer ou astringent. Une trop grande consommation d’aliments astringents augmente le dessèchement, crée des distensions abdominales et favorise la constipation. Les aliments amers augmentent les gaz intestinaux, et causent des maux de tête et des raideurs articulaires.

L’âcreté

Les aliments acres ont un goût puissant que vous pouvez ne pas aimer. En font partie les choux de
Bruxelles, le chou, le chou-fleur, les petits pois, le chou frisé, l’ail cru et l’oignon. Vous pouvez en manger occasionnellement, surtout s’ils sont bien cuits. D’un autre côté, les légumes crucifères et sulfureux moins acres, comme l’artichaut, l’asperge, le chou chinois, le brocoli, le radis noir et le cresson sont bons pour votre type. Les épices et les herbes acres peuvent aider à équilibrer les types Vata, bien qu’il soit préférable d’en manger en petites quantités. Par exemple, ajouter du curcuma aux aliments stimulera la digestion même si cette épice est un peu relevée et amère.

Les effets échauffants et rafraîchissants des aliments

Les effets échauffants et rafraîchissants des aliments 300x180 - Les effets échauffants et rafraîchissants des aliments

Les aliments tiennent leurs qualités spécifiques des molécules qu’ils renferment, et c’est cela qui détermine leurs effets sur le corps humain. Leurs propriétés échauffantes ou rafraîchissantes sont étroitement liées aux phytochimiques qu’ils contiennent. Par exemple, le pouvoir échauffant du poivre de Cayenne est dû aux caroténoïdes rouges. Par ailleurs, le curcuma (safran des Indes), qui comprend des caroténoïdes jaunes, est rafraîchissant. Notre sagesse innée nous pousse à choisir les épices
et les aliments qui sont les meilleurs pour notre type, une fois que nous avons appris à nous mettre à l’écoute de notre corps. Vous devrez néanmoins savoir ce qui convient à vos besoins. Dans les listes que j’ai établies un peu plus loin, vous trouverez la classification des aliments ayant des propriétés échauffantes ou rafraîchissantes.

Votre programme quotidien

Votre programme quotidien 300x300 - Votre programme quotidien

Certaines heures de la journée sont difficiles à passer pour chacun des types. Ces périodes arrivent
deux fois par jour et font partie de notre cycle de biorythmes. C’est durant ces moments-là que nous sommes le plus vulnérables. Pour les Vata, cette période se situe entre 2 et 6 heures de l’après-midi, puis entre 2 et 6 heures du matin. Vous avez peut-être remarqué que votre sommeil était plus facilement interrompu très tôt le matin, et vous aimez peut-être vous levez tôt, même si cette tendance s’accentue pour tout le monde avec l’âge. Vous pouvez aussi avoir sommeil entre 2 et 6 heures de l’après-midi : si vous pouvez faire une petite sieste durant ces quelques heures, vous vous sentez revigoré. Le milieu de l’après-midi est une période stressante pour les types Vata, et il vaut mieux, dans la mesure du possible, éviter de prendre des rendez-vous importants durant ces heures-là car votre concentration n’est pas à son meilleur niveau. Si vous travaillez chez vous ou si vous pouvez organiser vos activités comme vous le souhaitez, essayez d’intégrer un somme dans votre emploi du temps.
Vous devriez être au lit vers 10 heures du soir. Ecouter de la musique douce ou avoir des lectures apaisantes est une excellente chose avant d’aller se coucher. Si vous avez du mal à calmer votre esprit toujours occupé, un peu de lait chaud aux épices agrémenté d’un cookie (sans pépites de chocolat) vous aidera à trouver un bon sommeil. Ne mangez jamais de dessert froid tel que de la glace avant de dormir. Prévoyez de vous lever tôt et de prendre votre petit déjeuner vers 7 heures. Votre journée se passera de façon beaucoup plus douce si vous consacrez quinze à vingt minutes à votre premier repas. Vous vous sentirez encore mieux si vous mangez des protéines. Pour cela, vous pouvez utiliser les restes du dîner de la veille, ou prendre une préparation à base de protéines en poudre
de bonne qualité que vous aurez mixées avec un jus de fruits frais, du yaourt, du lait de soja, du kéfir, ou du lait. Diluez vos protéines en poudre dans un liquide à température ambiante, et non pas dans de l’eau ou du lait froid. Emportez avec vous un en-cas composé de fruits secs de toutes sortes, de pain sans levain, de fruits ou de yaourt, qui peut vous servir lorsque vous ressentez un petit creux. Une tasse de thé aux épices en milieu d’après-midi vous aidera à surmonter la fatigue et à
maintenir un bon état de vigilance. Pour le déjeuner, préférez une salade de crudités accompagnés de germes de lentille, d’un ceuf dur, d’un peu de thon, de poulet ou de dinde, suivant votre faim. Vous achèverez le repas avec une salade de fruits frais.
Dans la mesure du possible, prenez votre dîner avant 8 heures du soir ; un repas qui, dans l’absolu, devrait être plus léger que les deux premiers. Cependant, les programmes chargés de la plupart d’entre nous ne le permettent pas. Prévoyez tout de même un dîner aussi léger que possible, qui inclura toutes vos couleurs de légumes, une salade verte et des graines complémentaires. Vous pouvez ajouter à ce repas un peu de volaille ou de poisson, et de la viande rouge deux ou trois fois par semaine. Les oeufs et le fromage vous fourniront des protéines si vous préparez un dîner sans viande. Si vous ne mangez pas de nourriture animale, ajoutez un peu de lentilles ou de haricots mungo (soja), pour les protéines. Vous pouvez prendre aussi des fruits, du yaourt, ou un lait tiède aux épices avant de vous coucher. Evitez néanmoins les desserts lourds après les repas ou au cours de la soirée car leur digestion risque d’interrompre votre sommeil. Le milieu de l’après-midi reste encore le meilleur moment pour apprécier un dessert de temps à autre.

Digestion et élimination

Digestion et élimination 300x200 - Digestion et élimination

Pour les Vata, la digestion est un véritable challenge. Si vous appartenez à ce type, vous possédez un
esprit créatif et êtes très réactif aux stimulations sensorielles – bruits, odeurs, lumière vive et sensations tactiles. Vous êtes aussi versatile, et vous vous investissez parfois tellement dans ce que vous faites que vous en oubliez de prendre soin de vous-même. Une bonne digestion repose fortement sur la stimulation sensorielle, qui est une de vos forces… une fois que vous en avez pris conscience. Vous avez besoin de ralentir votre rythme de vie, de faire des pauses et de profiter pleinement de vos repas, auxquels vous réagirez mieux s’ils sont courts et plus fréquents. Quand vous laissez passer
trop de temps sans manger, vous vous dispersez et votre productivité mentale s’en ressent. En conséquence, les médecins ayurvédiques vous recommandent de manger toutes les trois ou quatre heures. Votre processus de digestion est rapide, et votre transit intestinal se fait plutôt en un jour qu’en deux. Toutefois, la constipation reste toujours un problème, et elle peut ralentir l’élimination d’un repas.

Planification de vos repas

Planification de vos repas 300x199 - Planification de vos repas

Les types Vata se contentent de repas simples, préparés avec de bonnes épices. Par simple, j’entends des aliments servis sans sauce lourde. L’huile et le vinaigre avec un peu de poivre noir constituent le meilleur des assaisonnements pour les salades, et cela évite de garder toute une variété de sauces dans votre réfrigérateur. Je vous recommanderai cependant de combiner les légumes de façon à avoir toutes vos couleurs dans votre assiette. Faites la même chose avec les fruits. Mélangez les jaunes, les orange, les rouges, les bleu-violet et les verts. C’est la meilleure manière de réussir à préparer des repas pour des personnes ayant des types différents. Les meilleurs repas pour les Vata seront les soupes et les plats mijotes, là où les ingrédients auront cuit ensemble, les propriétés de chaque composé se trouvant mélangées.
Vous devez éviter de trop manger et vous efforcer de choisir des fruits et des légumes de couleur vive, qui satisferont à la fois vos yeux et votre palais. Heureusement, vous disposez d’un grand choix. Ayant le goût de l’aventure, vous aurez envie d’essayer des choses différentes, et vous vous adapterez facilement à une autre manière de manger. Comme vous êtes d’un caractère créatif, vous trouverez d’autres façons de combiner les saveurs des aliments qui seront bons pour vous et plus faciles à digérer. Votre appétit étant susceptible de varier d’un jour à l’autre, vous éviterez de sauter des repas ou de manger avec un lance-pierre. Prévoyez en conséquence de vous alimenter chaque jour à heures régulières, et dressez votre liste d’achats d’après les aliments prévus pour les types Vata, qui sont énumérés dans un tableau à la fin de ce chapitre. En tant que Vata, vous êtes sans doute perturbé par de fréquentes flatulences, et vous vous demandez quels aliments peuvent en être responsables. Puisque vos problèmes digestifs surviennent souvent plusieurs heures après avoir mangé, il est difficile de connaître la cause exacte de vos problèmes. Vous vous êtes peut-être demandé si cela venait des noix, des produits dérivés du maïs et du blé, des sucreries, des laitages ou
du pain de seigle. Vos instincts ne vous auront pas trompé car certains de ces aliments sont difficiles à digérer pour les types Vata. D’autres vous iront bien à un certain moment, puis ne vous conviendront plus quelque temps après.

Votre programme saisonnier

Votre programme saisonnier 300x177 - Votre programme saisonnier

Les saisons ont des effets différents sur chaque type. Pour les Vata, les mois allant de mi-août à mi-novembre sont les plus éprouvants de l’année. A l’automne, lorsque les feuilles tombent et que les jours raccourcissent, les Vata deviennent sujets au stress et à l’anxiété. C’est durant cette période que vous êtes vulnérables aux rhumes, aux allergies, aux troubles de la digestion et aux maux de tête. Prenez particulièrement soin de vous les jours de vent. Restez à l’intérieur autant que vous le pouvez et n’hésitez pas à bien vous couvrir si vous devez sortir. Si vous avez froid, buvez beaucoup de thé au gingembre.
Durant cette saison de transition, il sera essentiel d’adhérer strictement à votre programme de régime
et de vous assurer un minimum de repos. Ce n’est pas la meilleure époque pour prendre de grandes décisions ou planifier des événements importants. C’est, en revanche, la période idéale pour partir quelques jours en vacances. C’est aussi le moment de prendre le temps de vous occuper de vous, de vous offrir des massages à l’huile de sésame, de faire un peu d’exercice et de ralentir votre rythme de vie.

Composition nutritionnelle de votre programme de régime

Composition nutritionnelle de votre programme de régime 300x169 - Composition nutritionnelle de votre programme de régime

Imaginez que toute votre nourriture de la journée soit arrangée en une grande assiette. A quoi ressemblerait-elle ? Un tiers serait occupé par vos couleurs principales : des fruits et des légumes jaunes, orange, rouges et verts. Les deux autres tiers seraient remplis par vos couleurs complémentaires, un tiers par les produits fauves, l’autre tiers par les produits blancs. Vous pouvez, bien sûr, choisir de consommer tel ou tel aliment à n’importe quelle heure de la matinée ou de l’après-midi. Gardez juste en tête ce que vous avez mangé en début et en milieu de journée, par exemple, afin d’équilibrer, à l’heure du dîner, la consommation de vos couleurs. Au début, vous allez sans doute trouver que vous n’avez plus beaucoup de choix pour le soir mais, avec la pratique, vous vous adapterez et vous saurez choisir le moment idéal pour manger tous les aliments prévus dans votre programme. A présent, il faut établir votre programme de régime quotidien, répartir vos couleurs principales et complémentaires parmi les six groupes d’aliments : graines, légumes, fruits, laitages, viandes et huiles, il faut aussi maintenir une proportion correcte entre les pourcentages d’hydrates de carbone, les protéines et les matières grasses. Ces proportions différent, bien sûr, suivant chaque type corporel. Pour les Vata, les pourcentages seront les suivants : hydrates de carbone, 50%; protéines, 20 % ; matières grasses, 30 %.
La répartition des aliments dans un programme de régime est récapitulée page suivante. Une tasse contient environ 250 ml.

Plan de repas

Le nombre de calories que vous devriez absorber dépend de ces facteurs :
• Votre silhouette – fine, moyenne ou large
• Votre poids et votre taille
• Vos activités physiques
• Votre âge
• Votre index de masse corporelle
Si vous savez combien de calories vous devez absorber, vous pouvez vous référer directement au
tableau ci-dessus.
Les Jaunes typiques ont un index de masse corporelle plutôt bas, et une ossature fine.

Comment tirer profit des informations nutritionnelles

Comment tirer profit des informations nutritionnelles - Comment tirer profit des informations nutritionnelles

Nous disposons aujours’hui d’un étiquetage nutritionnel assez complet, qui permet de comparer facilement les marchandises présentées. On trouve inscrits sur l’emballage le poids du produit, le nombre de parts s’il y a lieu et, surtout, sa composition clairement détaillée. Celle-ci doit définir la teneur de l’aliment en protéines, en hydrates de carbone et en graisses, avec parfois d’autres détails telle la teneur en fibres.
Bien que ce ne soit pas obligatoire, certaines marques précisent aussi la répartition des matières grasses totales en graisses polyinsaturées, monoinsaturées et saturées. En attendant que les marques indiquent la teneur exacte en graisses – trans -, responsables de plusieurs maladies, vous pouvez déjà vous en faire une petite idée en cherchant sur l’étiquetage du produit sa teneur en graisses monoinsaturées et polyinsaturées. Il suffit alors d’additionner le poids de celles-ci, et d’y ajouter celui des graisses saturées. Si la somme des trois est inférieure au poids total des graisses, la différence vous indiquera le contenu des graisses trans. Il est aussi précisé le pourcentage des calories totales journalières fournies par chaque classe de nutriments. Et, pour les amoureux du calcul, certains étiquetages plus complets vous donneront le nombre de calories (ou de kilojoules) apportées par les protéines, les hydrates de carbone et les graisses. Le pourcentage des valeurs journalières est basé sur une prise quotidienne de 2 000 calories, correspondant au montant approxi-
matif conseillé par jour pour un individu normal : une femme entre 11 et 30 ans, ni enceinte ni en train d’allaiter, et un homme entre 30 et 50 ans, pesant autour de 75 kg, et sans activité particulière. Dans les prochains chapitres, j’indiquerai la proportion nécessaire à chaque type corporel.
D’autres informations importantes sont précisées sur l’emballage, qu’il ne faut pas négliger : le taux de cholestérol et de sodium, la teneur en vitamines et en minéraux. D’autre part, si vous osez jeter un coup d’œil sur la composition de toutes les friandises salées ou sucrées que l’on trouve dans le commerce (pommes chips, biscuits, barres de chocolat, etc.), vous serez surpris de constater la quantité de sucre, de matières grasses et de sel qu’elles contiennent. Vous comprendrez alors
que ne pouvez pas vous permettre de gâcher votre santé et de dépenser votre argent avec des produits hypercaloriques qui n’ont aucune valeur nutritive. Beaucoup de gens, malheureusement, ignorent encore les conseils nutritionncls dispensés par les spécialistes, car cela a souvent peu d’importance à leurs yeux et que la plupart d’entre eux attendent d être vraiment malades pour commencer à se soigner.
Par ailleurs, bien se nourrir exige plus que ce que nous pouvons lire sur les emballages des aliments ou dans les manuels de régimes. Le but de ce livre est de vous apprendre à écouter votre corps afin de lui fournir un programme approprié. Les chapitres précédents vous ont aidé à comprendre que la nourriture peut être une médecine, et que tout ce que vous mettez dans votre bouche a un impact sur votre santé. Maintenant, je vais vous montrer comment mettre en pratique ce que vous avez appris, par des moyens simples et faciles à suivre. Je vais vous donner d’autres détails sur les aliments que vous pouvez utiliser dans votre programme de régime personnel, et je vous dirai pourquoi ils sont
bons pour vous.
Nous allons commencer par le goût des aliments, et expliquer lesquels sont les plus adaptés à votre couleur, lesquels vous devez éviter, et pourquoi.

Manger selon son goût en veillant à la qualité des aliments

Manger selon son goût en veillant à la qualité des aliments 300x232 - Manger selon son goût en veillant à la qualité des aliments

Selon le modèle ayurvédique, les enzymes digestives, en transformant la nourriture absorbée, modifient certaines de ses propriétés. Par exemple, des aliments salés deviendront sucrés, alors que les aliments astringents et amers deviendront piquants. Comme ces changements de goût semblent avoir un impact direct sur l’organisme, nous en avons tenu compte avant d’établir une sélection de nourriture pour chaque type. La saveur que nous percevons en mâchant un aliment est un critère essentiel. Plus tard dans ce chapitre, vous apprendrez quelle importance a ce goût dans la sécrétion des sucs digestifs.
La qualité de l’aliment n’est pas non plus à négliger. Dans l’esprit des médecins ayurvédiques, la qualité commence avec la graine. Seules des graines de haute qualité peuvent produire des phytochimiques efficaces. Moins un aliment est traité, meilleur il sera pour notre organisme. Les OGM constituent donc un véritable problème pour nombre de scientifiques et de consommateurs soucieux de leur santé.
La qualité d’un aliment dépend aussi à sa préparation culinaire. Les cuisiniets ayurvédiques savent à merveille combiner les aliments pour accroître leur valeur nutritionnelle. L’utilisation abondante d’herbes et d’épices améliore la digestion et facilite l’absorption par les tissus organiques. La composition nutritionnelle d’un aliment, les minéraux, hydrates de carbone, graisses ou pro-
téines qu’il contient – est toujours prise en compte, si bien que les programmes de régime ayurvédiques sont toujours parfaitement équilibrés.

Menus quotidiens pour les types Vata

Menus quotidiens pour les types Vata 300x200 - Menus quotidiens pour les types Vata

Les programmes de menus pour les types Vata sont étudiés de façon à vous procurer un petit déjeuner assez conséquent pour vous permettre de travailler efficacement tout au long de la matinée. Vous ave: sans doute remarqué que le fait de sauter ce repas ne vous convient pas. D’autres peuvent se contenter d’un toast et d’un café mais, si vous faites cela, vous aurez du mal à vous concentrer sur votre travail. Avant la fin de la matinée, vous vous sentirez faible et nerveux, et vous vous jet-
terez sur le premier en-cas venu. Les types Vata métabolisent vite les aliments et ont besoin de protéines pour les soutenir. Les restes de la veille feront un excellent petit déjeuner en vous fournissant les protéines nécessaires, et vous mangerez moins le soir avant d’aller vous coucher. Le déjeuner est aussi important pour les Vata et, idéalement, ce devrait être le repas principal de la journée. Les types Vata ont un système nerveux assez sensible qui réagira s’ils prennent trop de sucre ou, au contraire, s’ils sautent un repas. Si le petit déjeuner et le déjeuner sont conséquents, vous pouvez vous contenter d’avoir un dîner léger composé de légumes et de grains, ou d’une soupe épaisse. Comme vous avez pu le remarquer, les Vata tendent à être las entre 2 et 6 heures de l’après-midi puisque c’est la période de la journée ou leur biorythme est au plus bas. Prévoyez donc un
déjeuner solide pour surmonter ce coup de fatigue, et réservez-vous un travail moins astreignant pour cette partie de l’après-midi. Un café à ce moment de la journée ne vous sera pas d’un grand secours, car il est amer et atténue l’efficacité de la digestion. De plus, c’est un puissant stimulant du
système nerveux, qui rendra encore plus difficiles vos tentatives de concentration. Il est vrai que, sur le moment, la caféine donne un coup de fouet mental et physique aux types Vata mais, assez vite, ils doivent lutter soit contre la nervosité soit contre l’avachissement, ce qui n’a rien de bon pour leur productivité.

Dans l’exemple de menu qui vous est proposé pour deux jours, les portions équivalentes sont précisées
entre parenthèses.

Premier jour
• Petit déjeuner
1 tasse de flocons d’avoine cuits accompagnés d’un
1/2 yaourt (2 grains, 1/2 laitage)
1 cuiller à soupe de miel, 1/2 cuiller à café de cannelle, 1/2 tasse de baies (1 fruit)
170 g de jus de carotte frais (1 légume)

• En-cas et déjeuner
Sandwich au tiion : 1/4 de tasse de miettes de thon sur deux tranches de pain complet, avec de la
mayonnaise et des feuilles de salade verte (4 viande, 2 grains, 1 graisse, 1/2 légume)
1/2 tasse de concombre mariné dans une sauce au yaourt et à l’aneth, sur un lit de salade verte
(1 légume i/2 , 1/2 laitage)
1/2 tasse de raisin (1 fruit)
1/4 tasse de noix (1 graisse, des protéines, beaucoup de fibres)
1 boisson au malt et au soja (2 laitage)

• Dîner
1 tasse \a de bceuf maigre, avec carotte, navet, pomme de terre, oignons – sans sauce (4 viande,
2 grains, 2 graisse)
2 biscuits nature avec un peu de miel (2 grains, 1 graisse)
Salade : I tasse de romaine, 1/2 tasse de champignons de Paris et 1/2 tasse de pamplemousse, le tout
assaisonné d’une c. à soupe de sauce Ranch diluée avec un peu de jus d’orange (2 légume, 1 fruit,
1 graisse)
Eau ou boisson au choix, après le dîner

Deuxième jour

• Petit déjeuner
Pour ceux qui sont pressés le matin, voici un – milk-shake » rapide et léger, bourré de phytonutriments :
1 tasse de papaye, de fruits de la Passion ou de jus de mangue (2 fruit)
1/2 banane ou 1/2 tasse de baies ou 1/2 tasse d’ananas frais (1 fruit)
1/2 tasse de yaourt maigre (1/2 laitage)
1 mesure de protéine de soja en poudre avec isoflavones (1 viande)
Si possible, le jus de fruit ne doit pas être glacé.
Puisque c’est en premier lieu une boisson aux fruits
(hydrates de carbone et fibres) avec un ajout de protéines pour l’équilibre, on mettra l’accent, le reste de la journée, sur les légumes et les grains, augmentés de protéines et d’un peu de matières grasses.

• Déjeuner

Salade : 2 tasses d’un mélange de légumes, un œuf dur coupé en tranches, 1/2 tasse de germes de hari-
cots mungo, 1/2 tasse de radis, et 2 c. à soupe d’assaisonnement (2 légume, 1 viande, 2 légume, 2 graisse)
4 à 6 crackers complets (3 grains)
1 boisson au soja et au malt (2 laitage)
Ce déjeuner peut être préparé la veille au soir et gardé au réfrigérateur.

• Dîner

– Première sélection :
2 tasses de pâtes au choix, agrémentées d’une tasse de viande, légumes et sauce tomate (4 grains,
2 légume, 2 viande, 1 graisse)
Salade mélangée, agrémentée d’une tasse de légumes racines à la vapeur, et d’une sauce au vinaigre balsamique et à l’huile d’olive (1 légume, 1 féculent
– compté comme 1 grains, 1 graisse)
1 tranche de pain à l’ail, avec 1 c. à soupe de parmesan (1 grains, 1 graisse)
– Deuxième sélection :
170 g de bar cuit, accompagné d’une sauce de yaourt au sésame (6 poisson, 1 graisse 1/2)
1 tasse de couscous, avec un peu d’oignon ( 1 grains)
1 tasse de légumes racines à la vapeur ( 1 grains)

Programmes Régime Arc-en-ciel | Regime Colore | le pouvoir des nutraceutiques pour la santé