Category Archives: Régime pour les types Vata

Le type corporel vata est associé de très près au mouvement, l’action de l’air, qui est votre élément. Selon l’ayurvéda, tout mouvement corporel est gouverné par le Vata (la constitution jaune). Il comprend :
• La respiration : entrée et sortie de l’air par les organes respiratoires
• Les battements du cœur : rythme cardiaque
• La parole : communication verbale
• Le transit des aliments dans le système digestif
• La sécrétion des enzymes digestives
• Le transit intestinal et l’élimination des déchets
• La menstruation
• L’accouchement : travail et délivrance
• La circulation du sang
• La locomotion : mouvement des muscles, des tendons, des articulations, des os
• Le système nerveux : activité du cerveau, des nerfs, des yeux, des oreilles, sensations tactiles
• L’activité mentale : acquisition et intégration de nouvelles données.

Lorsque vous êtes en équilibre et en bonne santé, toutes ces fonctions se déroulent naturellement. Selon l’ayurvéda, l’élément Vata est chargé de maintenir l’homéostasie (équilibre des constantes physiologiques) ainsi que les réactions corporelles d’adaptation. L’élément air du Vata – présent également chez les Pitta et les Kapha – maintient l’équilibre entre le corps et l’environnement extérieur. Les Vata qui sont en déséquilibre présentent des
symptômes relatifs à au moins une des catégories citées plus haut. Dans ce chapitre, nous aborderons les ques-
tions de la digestion et de la nutrition des Vata, car elles constituent à elles deux les fondements essentiels d’une bonne santé.

Les saveurs à éviter

Les saveurs à éviter 300x225 - Les saveurs à éviter

L’amertume et l’astringence

Évitez les aliments amers ou astringents, et choisissez soigneusement ceux qui font partie des saveurs acres. Une consommation excessive de ces aliments risque d’augmenter les flatulences, de troubler votre sommeil, de vous causer stress, nervosité et anxiété, et parfois des maux de tête.
Les aliments amers ou astringents comprennent l’arugula, le chou frisé, le pissenlit, l’aubergine, l’endive, les épinards, les germes, l’orge et la plupart des légumineuses. Certains d’entre eux se trouvent dans la liste des aliments à éviter, d’autres feront partie des aliments à consommer sans abus, c’est-à-dire que vous pourrez en manger à l’occasion ou pour vous rééquilibrer lorsque vous êtes malade. Vous verrez que presque tous les fruits sont bons pour les Vata parce qu’aucun d’eux n’est amer ou astringent. Une trop grande consommation d’aliments astringents augmente le dessèchement, crée des distensions abdominales et favorise la constipation. Les aliments amers augmentent les gaz intestinaux, et causent des maux de tête et des raideurs articulaires.

L’âcreté

Les aliments acres ont un goût puissant que vous pouvez ne pas aimer. En font partie les choux de
Bruxelles, le chou, le chou-fleur, les petits pois, le chou frisé, l’ail cru et l’oignon. Vous pouvez en manger occasionnellement, surtout s’ils sont bien cuits. D’un autre côté, les légumes crucifères et sulfureux moins acres, comme l’artichaut, l’asperge, le chou chinois, le brocoli, le radis noir et le cresson sont bons pour votre type. Les épices et les herbes acres peuvent aider à équilibrer les types Vata, bien qu’il soit préférable d’en manger en petites quantités. Par exemple, ajouter du curcuma aux aliments stimulera la digestion même si cette épice est un peu relevée et amère.

Votre programme quotidien

Votre programme quotidien 300x300 - Votre programme quotidien

Certaines heures de la journée sont difficiles à passer pour chacun des types. Ces périodes arrivent
deux fois par jour et font partie de notre cycle de biorythmes. C’est durant ces moments-là que nous sommes le plus vulnérables. Pour les Vata, cette période se situe entre 2 et 6 heures de l’après-midi, puis entre 2 et 6 heures du matin. Vous avez peut-être remarqué que votre sommeil était plus facilement interrompu très tôt le matin, et vous aimez peut-être vous levez tôt, même si cette tendance s’accentue pour tout le monde avec l’âge. Vous pouvez aussi avoir sommeil entre 2 et 6 heures de l’après-midi : si vous pouvez faire une petite sieste durant ces quelques heures, vous vous sentez revigoré. Le milieu de l’après-midi est une période stressante pour les types Vata, et il vaut mieux, dans la mesure du possible, éviter de prendre des rendez-vous importants durant ces heures-là car votre concentration n’est pas à son meilleur niveau. Si vous travaillez chez vous ou si vous pouvez organiser vos activités comme vous le souhaitez, essayez d’intégrer un somme dans votre emploi du temps.
Vous devriez être au lit vers 10 heures du soir. Ecouter de la musique douce ou avoir des lectures apaisantes est une excellente chose avant d’aller se coucher. Si vous avez du mal à calmer votre esprit toujours occupé, un peu de lait chaud aux épices agrémenté d’un cookie (sans pépites de chocolat) vous aidera à trouver un bon sommeil. Ne mangez jamais de dessert froid tel que de la glace avant de dormir. Prévoyez de vous lever tôt et de prendre votre petit déjeuner vers 7 heures. Votre journée se passera de façon beaucoup plus douce si vous consacrez quinze à vingt minutes à votre premier repas. Vous vous sentirez encore mieux si vous mangez des protéines. Pour cela, vous pouvez utiliser les restes du dîner de la veille, ou prendre une préparation à base de protéines en poudre
de bonne qualité que vous aurez mixées avec un jus de fruits frais, du yaourt, du lait de soja, du kéfir, ou du lait. Diluez vos protéines en poudre dans un liquide à température ambiante, et non pas dans de l’eau ou du lait froid. Emportez avec vous un en-cas composé de fruits secs de toutes sortes, de pain sans levain, de fruits ou de yaourt, qui peut vous servir lorsque vous ressentez un petit creux. Une tasse de thé aux épices en milieu d’après-midi vous aidera à surmonter la fatigue et à
maintenir un bon état de vigilance. Pour le déjeuner, préférez une salade de crudités accompagnés de germes de lentille, d’un ceuf dur, d’un peu de thon, de poulet ou de dinde, suivant votre faim. Vous achèverez le repas avec une salade de fruits frais.
Dans la mesure du possible, prenez votre dîner avant 8 heures du soir ; un repas qui, dans l’absolu, devrait être plus léger que les deux premiers. Cependant, les programmes chargés de la plupart d’entre nous ne le permettent pas. Prévoyez tout de même un dîner aussi léger que possible, qui inclura toutes vos couleurs de légumes, une salade verte et des graines complémentaires. Vous pouvez ajouter à ce repas un peu de volaille ou de poisson, et de la viande rouge deux ou trois fois par semaine. Les oeufs et le fromage vous fourniront des protéines si vous préparez un dîner sans viande. Si vous ne mangez pas de nourriture animale, ajoutez un peu de lentilles ou de haricots mungo (soja), pour les protéines. Vous pouvez prendre aussi des fruits, du yaourt, ou un lait tiède aux épices avant de vous coucher. Evitez néanmoins les desserts lourds après les repas ou au cours de la soirée car leur digestion risque d’interrompre votre sommeil. Le milieu de l’après-midi reste encore le meilleur moment pour apprécier un dessert de temps à autre.

Régime pour les types Vata | Regime Colore | le pouvoir des nutraceutiques pour la santé