Tag Archives: régime

La température des aliments

La température des aliments1 300x113 - La température des aliments

Les types Pitta ayant une constitution chaude, ils ont tendance à transpirer facilement pour se rafraîchir. En conséquence, il sera préférable de consommer les aliments froids ou tièdes. Vous avez peut-être remarqué que le seul fait de manger vous donnait chaud. Et, si vous absorbez de la nourriture épicée, votre corps s’échauffera encore davantage. Puisque votre digestion est bonne, en général, et que vous n’avez aucunement besoin de la stimuler, évitez les épices relevées telles que le poivre de Cayenne, le gingembre ou l’ail. Choisir les bons aliments, les manger frais et ne pas en abuser sera le seul moyen de réduire la chaleur que votre corps génère pendant la digestion. En revanche, manger des
aliments tels que la viande rouge augmente les brûlures d’estomac et peut vous causer des reflux gastriques, des excès d’acidité et des douleurs d’estomac.

Votre programme quotidien

Votre programme quotidien1 300x200 - Votre programme quotidien

Tous les types corporels ont des biorythmes quotidiens. Ce sont les moments où les différents processus métaboliques sont à leur maximum. La production d’hormones, la résistance immunitaire et même la synthèse de l’ADN suivent un schéma de synchronisation. Pour les Pitta, la période où le rythme circadien est le plus bas et le stress le plus élevé se situe entre 10 heures du matin et 2 heures de l’après-midi. Vous vous rendre: compte que, bien que cela se passe en plein jour et lorsque vous êtes tout à fait réveillé, vous vous sentez énervé et irrité ou, au contraire, comme vidé de votre énergie. Il est donc conseillé, si possible, de prévoir pendant ce temps des activités plus tranquilles. Prendre le temps d’avaler un repas substantiel au milieu de la journée est donc primordial. Beaucoup de types Pitta trouveront que c’est le moment idéal pour faire un peu de sport. Toutefois, si c’est votre cas, buvez beaucoup d’eau, d’infusions ou de jus de fruits, et veille: à manger quelque chose avant de reprendre le travail. L’autre période éprouvante de la journée se situera entre 10 heures du soir et 2 heures du matin. Certains types Pitta ont souvent l’impression de se sentir redémarrer après 10 heures et sont alors prêts à veiller jusqu’à minuit et plus tard. Si c’est votre cas, résistez à cette habitude car cela risque d’avoir un impact négatif sur votre santé.
Commencez votre soirée, après dîner, en écoutant de la musique douce, en lisant ou en regardant des
émissions non violentes à la télévision. Si vous vous sentez une petite faim avant d’aller au lit, vous pouvez vous offrir un fruit et, à quelques rares occasions, une part de sorbet ou de glace de bonne qualité. Les types Pitta dorment généralement bien quand ils sont en équilibre, et se sentent en forme le lendemain matin après six à sept heures de sommeil. Levez-vous tôt et accordez-vous le temps d’un petit déjeuner léger avant de sortir. Le meilleur moment pour faire un peu d’exer-
cice sera la fin d’après-midi (avant 7 heures du soir) ou en milieu de journée. Faire du sport en soirée risque d’augmenter votre taux d’adrénaline, ce qui, à coup sûr, vous empêchera de dormir.
Les types Pitta fonctionnent mieux en suivant un programme précis. Même si vous avez une excellente
mémoire, n’essayez pas de garder en tête tout ce que vous avez prévu d’accomplir dans la journée :
dressez-en la liste, cela vous évitera du stress et vous permettra de vous concentrer sur votre travail. Prenez aussi le temps de faire une pause, sans être obligé d’accomplir au dernier moment ce que vous n’avez pas pu faire dans la journée. Mieux vous serez organisé, plus cela vous facilitera la vie. Apprenez à déléguer, aussi ; votre emploi du temps n’en sera que plus allégé.

Mangez avec les yeux

Mangez avec les yeux 300x300 - Mangez avec les yeux

Lorsque vous préparerez vos repas, vous vous efforcerez dy inclure autant de couleurs que possible. Imaginez que votre assiette soit divisée en trois parties inégales. Un grand tiers contiendra, suivant votre type, des fruits ou des légumes qui sont votre couleur principale. Un autre grand tiers recevra les aliments fauves.
Et la troisième partie, plus petite, comprendra les aliments blancs. Vous trouverez des propositions pour chaque type aux chapitres 12, 13 et 14. Maintenant que vous connaissez vos forces et vos faiblesses constitutionnelles, vous pouvez vous nourrir en choisissant les aliments les mieux appropriés à votre organisme. Vos aliments-couleur vous aideront à surmonter votre tendance à vous jeter sur ce qui est le plus pratique. A mesure que vous étudierez les programmes de régime des types Vata, Pitta et Kapha (jaune, rouge et vert) dans les trois prochains chapitres, vous constaterez que vous vous mettrez à acheter des aliments et à préparer des repas avec vos yeux, plutôt que de prendre le premier produit venu, susceptible de satisfaire votre faim immédiate.
Et, rappelez-vous un détail très important : ne faites jamais votre marché en ayant faim ! C’est durant ces moments-là que vous êtes tenté d’acheter des aliments tout prêts qui n’ont qu’une faible valeur nutritionnelle. Quant aux programmes de régime, vous étudierez naturellement celui qui correspond à votre type. Gardez cependant à l’esprit que vous formez, malgré tout, un peu un mélange des trois couleurs. Il vous faudra donc vous familiariser avec les trois programmes du Régime
Arc-en-riel afin de savoir quel aliment choisir lorsque vous serez en déséquilibre.

L’importance des programmes de régime

Limportance des programmes de régime 300x169 - L'importance des programmes de régime

Les programmes de régime ayurvédiques sont basés sur une variété de fruits et légumes frais, riches en minéraux et en phytochimiques, et servent de modèle à cet ouvrage. Les aliments complexes qui contiennent des hydrates de carbone, des protéines et des vitamines sont d’une aussi grande importance, ainsi que les huiles, surtout utilisées dans la préparation de la nourriture. Les produits animaux tels que les laitages, les œufs, la viande et le poisson, jouent un rôle mineur dans
l’ensemble des programmes de régime. Une alimentation végétarienne sera fortement recommandée, sur-
tout pour les types Pitta et Kapha. Le système ayurvédique bannit totalement les aliments traités ainsi que tous ceux qui n’apportent aucun élément nutritif bénéfique. La nutrition ayurvédique est enracinée dans une culture vieille de centaines de siècles. Toutefois, je me permettrai de vous en épargner les détails, ceci afin de vous en faire une présentation « occidentalisée » pour votre Régime Arc-en-ciel. Mes commentaires toucheront donc au goût et à la qualité des aliments appropriés à votre type corporel. Si vous êtes atteint d’une maladie, consultez un bon guérisseur ayurvédique qui vous prescrira un régime spécifique à votre état corpporel. Le plus souvent, nous ne pensons pas à ce que nous mangeons. Cependant, ceux qui aiment cuisiner savent apprécier la saveur d’un aliment et utiliser ce don pour accommoder ce qu’ils préparent. Partout dans le monde, les cuisiniers cherchent à optimiser les sensations du goût – ce sens qui nous sert à choisir les aliments que nous préférons. L’ayurvéda va plus loin en utilisant le goût pour déterminer quels sont vos aliment-couleur.
Voyons maintenant les six sortes de saveurs que nous trouvons dans la nature, et comment elles sont perçues par nos papilles.

Un régime riche en fibres est-il bénéfique rapidement ?

Un régime riche en fibres est il bénéfique rapidement 300x138 - Un régime riche en fibres est-il bénéfique rapidement ?

Une étude a prouvé que le fait de passer à une alimentation riche en phytochimiques s’avérait efficace
en moins de quatre semaines, même pour les personnes qui montraient des risques de maladies cardio-vasculaires. Des femmes qui avaient une hyperlipidémie (cholestérol et taux élevé de graisses dans le sang) ont suivi un régime composé de céréales complètes et de fruits et légumes. A la fin des quatre semaines, les sujets ont montré une franche diminution de leur cholestérol total (13 %) et de leur LDL (16 %). De plus, le taux de leurs enzymes antioxydantes s’est trouvé réduit respectivement de 69 et 35 %. Ce qui signifie que les phytochimiques ont si bien stimulé leurs capacités antioxydantes que l’organisme n’avait plus besoin de libérer autant d’enzymes protectrices. Les résultats ont aussi montré une nette amélioration du transit intestinal.

L’index glycémique

Lindex glycémique 300x241 - L'index glycémique

Cet index appelé IG mesure le temps de transformation des aliments en sucres et leur passage dans le sang. Ces informations vous seront précieuses si vous cherchez à perdre du poids, ou si vous présentez des problèmes comme l’hypoglycémie ou le diabète. Elles seront tout aussi essentielles si vous essayez d’améliorer votre énergie et votre capacité de concentration. Le glucose sanguin fournit des molécules énergétiques pour tous les processus métaboliques. S’il est libéré dans le sang plus vite qu’il n’est utilisé, l’insuline se hâte de le mettre en réserve, ce qui a pour effet de
baisser le niveau de sucre dans le sang. Un apport régulier en glucose sanguin est indispensable au fonctionnement du cerveau. Les aliments à index glycémique faible comprennent les légumineuses, l’orge perlé, les graines légèrement raffinées comme le blé entier ou le seigle noir, et les pâtes,
surtout lorsqu’elles sont complètes. Les aliments qui ont un IG faible libèrent lentement les sucres dans le sang, ne déclenchant ainsi aucune réaction rapide de l’insuline. Utilisés dans le traitement de base du diabète, ils contribuent aussi à prévenir cette maladie. En retardant le vide gastrique, ils aident aussi à éviter l’impression de faim. D’autre part, ces aliments encouragent la pro-
duction d’acides gras à chaîne courte, très utiles dans le métabolisme des acides gras et de l’azote.
Les aliments sont classés selon leur rapidité à augmenter le taux de glucose dans le sang. Vous trouverez ci-dessous un tableau citant l’index glycémique de plusieurs produits. Le moyen de comparaison utilisé ici est le pain de mie, qui a un IG de 138. Plus un aliment approche ce chiffre, plus son IG sera élevé, et moins bénéfique il sera pour l’organisme.

 

AlimentsIGAlimentsIG
Céréales de petit déjeuner Sarrasin (blé noir)78
Céréales complètes60Boulgour (blé concassé)68
Com flakes119Couscous93
Mutai80Farine de maïs98
Avoine78Mais doux78
Bouillie d’avoine87Millet101
Riz soufflé123; Riz blanc81
Blé soufflé105Riz brun79
Céréales sucrées |«à 127| Riz cuisson rapide128
Céréales non sucrées67 à 77Riz mi-cuit68
  Seigle en grains48
Pains Tapioca115
Orge complète49Blé en grains59
Farine d’orge95 
Seigle complet71Légumineuses 
Farine de seigle92Haricots69
Pain complet99Haricots blancs44
Petit pain, hamburger100Pois chlches47
  Pois chiches en boile59
Pâtes Haricots noirs54
Macaroni64Lentilles38
Macaroni en botte92Peilts pois68
Spaghetti blancs59Graines de so(a23
Spaghetti bruns53Haricots rouges42
Linguini71Haricots rouges en boite74
Autres59Pois cassés45
Pommes de terre Fruits 
Cuite au four121Pomme52
Nouvelle81Jus de pomme56
Bouillie60Abricots secs44
En purée100Abricots au sirop91
Fmes107Banane/très mûre51/82
Patate douce77Kiwi75
Igname73Mangue80
  Orange62
Pâtisseries Jus d’orange74
Gâteaux87Pèches au sirop67
BfSCU ts90Poire54
Crackers99Cerises, cocktail de fruits, 
Mufftns88pamplemousse, )us de 
Galettes de riz123pamplemousse, raisin, 
  jus de raisin, prune. 
Céréales en grains jus d’ananas54
Orge perlé36Ananas, raisins secs, melon92
Orge concassée72  

 

Comme vous pouvez le constater à l’étude de ce tableau, beaucoup des aliments que vous avez sans doute l’habitude de manger ont un index glycémique élevé. Même les pains à la farine complète ont un IG plus élevé que les graines complètes cuites. Si vous souffrez d’un manque d’énergie, si vous avez du mal à réfléchir et à vous concentrer, si vous ne parvenez pas à perdre du poids, ceci est peut-être dû aux hydrates de carbone que vous absorbez. La consommation d’aliments à sucres rapides accélère la production d’insuline
qui métabolise les sucres dans les cellules. Si vos cellules ne peuvent pas transformer ce glucose aussi vite qu’il est fabriqué, il sera alors stocké sous forme de graisses.
À présent, penchons-nous sur les bienfaits des céréales.

Comment tirer profit des informations nutritionnelles

Comment tirer profit des informations nutritionnelles - Comment tirer profit des informations nutritionnelles

Nous disposons aujours’hui d’un étiquetage nutritionnel assez complet, qui permet de comparer facilement les marchandises présentées. On trouve inscrits sur l’emballage le poids du produit, le nombre de parts s’il y a lieu et, surtout, sa composition clairement détaillée. Celle-ci doit définir la teneur de l’aliment en protéines, en hydrates de carbone et en graisses, avec parfois d’autres détails telle la teneur en fibres.
Bien que ce ne soit pas obligatoire, certaines marques précisent aussi la répartition des matières grasses totales en graisses polyinsaturées, monoinsaturées et saturées. En attendant que les marques indiquent la teneur exacte en graisses – trans -, responsables de plusieurs maladies, vous pouvez déjà vous en faire une petite idée en cherchant sur l’étiquetage du produit sa teneur en graisses monoinsaturées et polyinsaturées. Il suffit alors d’additionner le poids de celles-ci, et d’y ajouter celui des graisses saturées. Si la somme des trois est inférieure au poids total des graisses, la différence vous indiquera le contenu des graisses trans. Il est aussi précisé le pourcentage des calories totales journalières fournies par chaque classe de nutriments. Et, pour les amoureux du calcul, certains étiquetages plus complets vous donneront le nombre de calories (ou de kilojoules) apportées par les protéines, les hydrates de carbone et les graisses. Le pourcentage des valeurs journalières est basé sur une prise quotidienne de 2 000 calories, correspondant au montant approxi-
matif conseillé par jour pour un individu normal : une femme entre 11 et 30 ans, ni enceinte ni en train d’allaiter, et un homme entre 30 et 50 ans, pesant autour de 75 kg, et sans activité particulière. Dans les prochains chapitres, j’indiquerai la proportion nécessaire à chaque type corporel.
D’autres informations importantes sont précisées sur l’emballage, qu’il ne faut pas négliger : le taux de cholestérol et de sodium, la teneur en vitamines et en minéraux. D’autre part, si vous osez jeter un coup d’œil sur la composition de toutes les friandises salées ou sucrées que l’on trouve dans le commerce (pommes chips, biscuits, barres de chocolat, etc.), vous serez surpris de constater la quantité de sucre, de matières grasses et de sel qu’elles contiennent. Vous comprendrez alors
que ne pouvez pas vous permettre de gâcher votre santé et de dépenser votre argent avec des produits hypercaloriques qui n’ont aucune valeur nutritive. Beaucoup de gens, malheureusement, ignorent encore les conseils nutritionncls dispensés par les spécialistes, car cela a souvent peu d’importance à leurs yeux et que la plupart d’entre eux attendent d être vraiment malades pour commencer à se soigner.
Par ailleurs, bien se nourrir exige plus que ce que nous pouvons lire sur les emballages des aliments ou dans les manuels de régimes. Le but de ce livre est de vous apprendre à écouter votre corps afin de lui fournir un programme approprié. Les chapitres précédents vous ont aidé à comprendre que la nourriture peut être une médecine, et que tout ce que vous mettez dans votre bouche a un impact sur votre santé. Maintenant, je vais vous montrer comment mettre en pratique ce que vous avez appris, par des moyens simples et faciles à suivre. Je vais vous donner d’autres détails sur les aliments que vous pouvez utiliser dans votre programme de régime personnel, et je vous dirai pourquoi ils sont
bons pour vous.
Nous allons commencer par le goût des aliments, et expliquer lesquels sont les plus adaptés à votre couleur, lesquels vous devez éviter, et pourquoi.

Menus quotidiens pour les types Pitta

Menus quotidiens pour les types Pitta 300x180 - Menus quotidiens pour les types Pitta

Les programmes de menus pour les types Pitta prévoient un petit déjeuner léger, et un déjeuner substantiel au milieu de la journée, entre 10 heures du matin et 2 heures de l’après-midi. Dans l’idéal, votre repas principal devrait être le déjeuner, pris en dehors des heures de travail, au calme et de préférence loin de votre bureau. Si l’endroit où vous travaillez ne dispose par d’une salle à manger ou d’une cantine, essayez de prendre ce repas à l’extérieur. En vous accordant cette
pause à la mi-journée, vous vous détendrez et vous donnerez les moyens de vous concentrer de façon plus efficace dans l’après-midi. Cette pause déjeuner vous permet de travailler plus tard le soir. Dans ce cas, prévoyez de croquer un fruit autour de 4 heures, afin de maintenir l’énergie nécessaire.
Le repas du soir est moins important et peut donc être plus léger que celui de midi. N’hésitez pas devant les graines complètes, les légumineuses et les légumes. Une salade de crudités vous fera aussi un excellent dîner. Evitez en revanche les plats lourds, surtout la viande rouge, que vous avez un peu de mal à digérer.
Vous pouvez prévoir également, à raison de deux fois par semaine, du poisson ou de la volaille, 5 midi ou le soir. Laissez tomber le dessert mais, si vous avez faim avant d’aller vous coucher, rassasiez-vous avec quelques baies, du raisin ou une pomme. N’oubliez pas que vos aliments principaux restent les légumineuses, les légumes verts et les fruits rouges, autour desquels sont articulés vos programmes de menus.
Les meilleures boissons pour vous sont l’eau de source et les infusions, la caféine ne vous convenant
pas et les sodas étant trop acides. Vous pouvez néanmoins boire tout le café décaféiné que vous désirez.
L’alcool ne vous est pas conseillé, non plus, mais un verre de vin au cours d’un dîner ne vous fera pas de mal, surtout si votre repas est uniquement composé de vos couleurs.
Les repas suivants sont prévus pour 2 000 calories. Vous ajusterez les portions selon le nombre de calories que vous désirez absorber.

Premier jour

Option lacto-végétarienne :
Ce programme Je menus vous propose des laitages et des légumineuses comme principales sources de pro-
téines. Il se compose de pâtes, de légumes et de fruits. Le riz et les autres grains peuvent aisément être remplacés par des pâtes, que les légumes accompagneront parfaitement ; n’hésitez pas à y ajouter beaucoup d’herbes fraîches comme le basilic, le persil, l’origan et un soupçon de poivre noir. Vous pourrez même les additionner d’une cuillerée à soupe de parmesan, car vous n’aurez utilisé que très peu d’huile pour faire sauter vos légumes.

• Petit déjeuner
1 portion de pain complet (2 grains)
110 g de crème de fromage maigre (1 laitage)
1 verre de jus d’orange, de mangue ou d’abricot
(1 fruit)

• Déjeuner
1 tasse de fromage blanc accompagné de 2 tasses
de salade mesclun (1 laitage, 1 légume)
1 tasse d’ananas en morceau, de baies et de kiwi
(2 fruits)

• Coûter de l’après-midi
1 pomme (1 fruit)

• Dîner

1 tasse 1/2 de pâtes (1 grains 1/2) mélangées avec
2 tasses de légumes sautés choisis dans toutes vos couleurs, arrosés de 2 cuillers à café d’huile
d’olive, plus 1 tasse de pois chiches ou de haricots rouges (2 légume, 2 graisse, 1 légumineuse)
2 tasses de salade verte saupoudrée d’herbes,
1/2 cuiller à café d’huile d’olive et de jus de citron
(1 légume, 1/2 graisse)

• Deuxième jour

Option poisson ou volailk :
Ce programme de menus vous propose une généreuse portion de poisson ou de volaille pour le dîner.
Si vous ne mangez pas tous les jours du poisson, de la volaille ou des œufs, vous pouvez en augmenter la quantité suggérée tant que vous ne dépassez pas le nombre total de portions préconisé par semaine. Ou alors, vous pouvez échanger les légumes avec la portion correspondante de viande pour absorber les protéines nécessaires.

• Petit déjeuner

2 tasses de céréales complètes (2 grains)
1 tasse de lait de soja ou de vache (1 laitage)
3/4 de tasse de raisin ou de baies (1 fruit 1/2)

• Déjeuner

1 tasse 1/2 de soupe de pois cassés (1 légumi-
neuse 1/2, 1 légume)
4 petits crackers complets (1 grains)
1 tasse de salade verte mélangée avec 1 tasse de quartiers d’orange, accompagnées de 2 cuillers à café J’huile et de jus de citron (1 légume, 1 fruit, 2 huile)
1 verre de kéfir (1 laitage)

• Goûter

1/2 tasse de raisin (1 fruit)

• Dîner

130 g de truite au four (4 poisson 1/2)
1 tasse de riz (1 grains)
1 tasse de brocoli (2 légume)
1 tasse de salade verte mélangée avec 1/2 tasse de
concombre et du vinaigre balsamique ( 1 légume 1/2)

Troisième jour

Option plat principal :
Dans ce programme de menus, les grains, les légumes et les légumineuses (ou poisson ou volaille) peuvent être mélangés pour en faire un seul plat. Tout ce qu’il vous faudra ensuite pour compléter votre dîner sera une salade verte.

• Petit déjeuner

1 tranche grillée de pain complet avec une couche
(1 c. à soupe) de crème de sésame ou de beurre de soja (1 grains, 1 graisse)
1 tasse de yaourt sans sucre (1 laitage)
1/2 tasse de fruits ou 1 verre de jus de fruit ( 1 fruit)

• Déjeuner

1 sandwich : 2 tranches de pain complet, saupoudré d’1/2 tasse d’oeuf dur écrasé et mélangé
avec une c. à soupe de mayonnaise, et surmonté de quelques feuilles d’arugula (2 grains, 2 viande,
1 graisse)
1 tasse de morceaux de pomme, céleri et raisin, additionnée d’une 1/2 tasse de yaourt maigre et
de 2 tasses de salade verte assaisonnée de jus de citron vert (2 fruit, 1/2 laitage, 1 légume)

• Goûter

1 tasse de kéfir ou de lait de soja (1 laitage)

• Dîner

2 tasses 1/2 d’un mélange de légumes à l’étuvée, composé de riz, légumineuses (ou poisson ou volaille), petits pois, carottes, oignons, céleri, bouillon de légumes et un mélange d’herbes
(1 grains, 2 légume, 4 légumineuse, 1 graisse) Salade mélangée de laitue, concombre, 1/4 d’avo-
cat, 1/2 tasse d’orange en morceaux, avec du vinaigre balsamique ou 2 c. à soupe d’assaisonne-
ment maigre (1 légume 1/2, 1 fruit, 2 graine) Ces trois options présentent d’infinies variétés. L’un
de mes dîners préférés est un plat unique de pâtes et de légumes. Vous pouvez trouver des pâtes aromatisées au basilic, aux épinards ou aux tomates (non acides sous cette forme). Faites sauter dans une casserole une combinaison de légumes de toutes vos couleurs (jaune, orange, rouge et vert), laissez-les mijoter ensemble jusqu’à cuisson complète et, ensuite, mélangez-les avec les pâtes cuites. Vous pouvez ajouter un bouillon de légumes pour humecter davantage les pâtes. Saupoudrez le tout de parmesan fraîchement râpé et vous obtiendrez un repas délicieux et consistant, autrement plus goûteux que les plats à base de sauce tomate que nous trouvons dans le commerce. Vous pouvez même
en garder un peu au frais pour votre déjeuner du lendemain. Une soupe de légumes ou de légumineuses
remplacera aisément le plat à base de riz proposé dans le dernier programme de menus.

Votre programme quotidien

Votre programme quotidien2 300x188 - Votre programme quotidien

Les types Kapha aiment dormir et traîner au lit assez tard le matin, lorsque cela leur est possible. Il est néanmoins important de se lever avant 7 heures, votre période de la journée la plus éprouvante se situant entre 6 et 10 heures du matin, raison pour laquelle vous avez du mal à vous bouger. C’est le meilleur moment pour aller faire un peu de gymnastique ou marcher. Vous vous sentirez alors plein de tonus, aussi bien physiquement que mentalement. Les types Kapha ont une grande aptitude à l’exercice, et ce sont des sportifs naturels, au physique équilibré. Cependant, on sait aussi qu’un entraînement régulier n’est pas leur fort.
L’autre période de la journée qui leur est difficile se situe entre 6 et 10 heures du soir. Une deuxième bonne raison de chercher à faire de l’exercice : une courte promenade après le dîner, si vous ne voulez pas faire trop d’efforts. Vous pouvez prévoir de vous coucher tôt mais ne vous autorisez pas plus de huit ou neuf heures de sommeil par nuit.

Les saveurs des aliments

Les saveurs des aliments 300x203 - Les saveurs des aliments

L’amertume

Les aliments amers sont très toniques pour les Pitta car ils réduisent l’excès d’acidité et contribuent à l’élimination de l’eau lorsque l’on veut perdre du poids. Les Pitta mangent volontiers de la salade d’endive, et apprécient le jus de pamplemousse. D’autres légumes sont amers, comme l’aubergine, le chou frisé, le mesclun et les épinards. Parmi les grains et les céréales, l’orge possède ce même goût prononcé.

L’astringence

Les aliments aux saveurs astringentes calment les capillarités, des altérations qui se produisent sur les petits vaisseaux cutanés, et ils sont excellents pour le système cardiovasculaire. Ainsi, les légumineuses sont de première importance pour les types Pitta. Des recherches poussées ont été réalisées sur les propriétés cardio-protectrices des légumineuses, et tout particulièrement le soja, dont nous avons parlé aux chapitres 6 et 8. Le raisin, les pommes et toutes les sortes de baies sont bons pour les Pitta à cause de leur saveur astringente, ainsi que la plupart des légumes crucifères
comme le brocoli, le chou et le chou-fleur.

Le sucré

Les saveurs sucrées conviennent bien aux types Pitta, qui en sont friands, mais à condition qu’elles proviennent d’aliments complets. Le sucre raffiné en trop grande quantité peut causer des problèmes de digestion, de surpoids, et une humeur impatiente et agressive.

Tag "régime" | Regime Colore | le pouvoir des nutraceutiques pour la santé